Médecine esthétique : Tout ce qu’il faut savoir !

17 Juil 2018

Avec des techniques de plus en plus discrètes et légères, la médecine esthétique séduit notamment les trentenaires, qui l’utilisent en prévention.

Toutefois, cette discipline s’adresse tout autant aux personnes qui souhaitent maintenir leur jeune et agir avant l’apparition des signes du vieillissement, qu’à celles plus âgés qui désirent obtenir un rajeunissement du visage et de la peau en général.

Les principaux actes de la médecine esthétique

La médecine esthétique intervient notamment au niveau du visage pour le traitement des rides via les produits de comblement comme l’acide hyaluronique ou le botox. Mais elle concerne également le lissage de la peau par les peelings, les lasers. Voici les principaux actes de la médecine esthétique :

  • L’acide hyaluronique :

Le traitement consiste à agir sur la ride elle-même en remplissant par de l’acide hyaluronique. Les injections intradermiques doivent rester superficielles, c’est-à-dire juste en soulevant la ride.

  • Le Botox :

Il permet de lisser les rides d’expression du haut du visage. Il a une action préventive en évitant l’apparition de nouvelles rides. Elles immobilisent les muscles pour réduire les rides d’expression.  Il est d’ailleurs préférable de l’associer à l’acide hyaluronique pour un résultat optimal.

  • Le peeling

Réalisé grâce à de l’acide glycolique, le peeling permet d’éliminer les couches superficielles de l’épiderme et d’activer la régénération cellulaire. Cette classe de traitement esthétique permet d’avoir une action large sur l’acné, les tâches cutanées, les cicatrices superficielles, et globalement sur l’éclat du teint et la rétention cutanée.

  • Le laser facial

Le laser facial peut traiter beaucoup de petits défauts : rides, couperose, cicatrices, épilation définitive… Il peut même blanchir les dents !

Que peut m’apporter la médecine esthétique ?

  • Sur le plan externe, en luttant contre les signes du vieillissement : rides, déshydratation, taches brunes, relâchement des tissus… grâce à des soins de médecine esthétique, sans acte de chirurgie.
  • Sur le plan interne « Un esprit sain dans un corps sain ». Il s’agit de maintenir vos organes en activité dans les meilleures conditions de santé possible, notamment en veillant à un bon équilibre nutritionnel.

C’est quoi la différence entre médecine esthétique et chirurgie esthétique?

La médecine esthétique regroupe les techniques et gestes médicaux considérés comme non invasifs et réalisés au cabinet. Elle est pratiquée par les médecins esthétiques. A l’inverse, la chirurgie esthétique, rassemble toutes les procédures invasives (liposuccion, lifting, rhinoplastie etc.) opérées avec un bistouri et pratiquées en bloc opératoire par des chirurgiens spécialisés.

La médecine esthétique appelée également médecine plastique est utilisée soit en prévention pour lutter contre le vieillissement du visage, soit en complément de la chirurgie afin de préserver le capital jeunesse, retarder ou faire durer plus longtemps les résultats d’une opération esthétique.

Pour conclure, en médecine esthétique, il est important de prendre en charge votre aspect extérieur mais aussi votre aspect intérieur (alimentation déséquilibrée, absence d’activités sportives, tabac, mode de vie stressant…) et ceci passe forcément par quelques conseils tout simples de votre médecin esthétique.

Pour en savoir plus sur nos différentes prestations de médecine et chirurgie esthétique, prenez contact avec le Dr. Elias, votre chirurgien et spécialiste FMH en chirurgie Plastique, reconstructive et esthétique à Genève, Suisse.

Pin It on Pinterest

Share This